La Vie devant soi

Extrait audio

zoom

Présentation de l'éditeur

Entre Madame Rosa et Momo, c'est un amour maternel qui ne passerait pas les liens du sang, c'est l'amitié entre les peuples juif et arabe, c'est le poids de l'Histoire allégé par l'appétit de vivre. Le roman se passe à Belleville, vingtième arrondissement de Paris, sixième étage sans ascenseur. Momo a dix ans, peut-être quatorze en réalité. Cela fait beaucoup de chiffres pour un môme qui réinvente le dictionnaire et a le sens de la maxime : « Je pense que pour vivre, il faut s'y prendre très jeune, parce qu'après on perd toute sa valeur et personne ne vous fera de cadeaux. »

Bernadette Lafont et Kamel Belghazi incarnent avec bonheur le couple Madame Rosa-Momo. Dans leur relation, l'humour fait presque oublier la gravité de la situation. Du rire, on passe aux larmes. Un pur moment d'émotion…

fiche détaillée

En savoir plus sur

Vous êtes intéressé par ce livre audio ? J'achète | 15 € 99

Avis des audiolecteurs

note moyenne : 4.50 sur 5 (2 votes)

J'apprécie beaucoup cette méthode qui facilite la lecture

note : 5 étoiles

Je l'ai ADORÉ... et le réécoute. J'espère que Note 5 veux dire le meilleur.

note : 4 étoiles

C'est le premier livre audio que j'écoute sans avoir le livre sous les yeux. Petite, j'avais quelques livres audio, mais je suivais l'histoire sur le livre. Je suis mitigée ++ sur ce "genre". Les points positifs d'un livre audio : - S'écoute en faisant le ménage, ou avant d'aller dormir. - Ne fatigue pas les yeux, et Dieu sait que pour les personnes, qui comme moi, passent 7h00 par jour sur l'ordinateur, le soir, c'est juste super dur, entre la fatigue mentale et oculaire, de lire 100 pages. - Les différentes voix et les bruits de fond, un régal. Ici, c'est la voix française de Bernadette LAFFONT qui fait Madame ROSA, et je l'avais tellement aimé dans Paulette, que je me suis régalée. Les points négatifs d'un livre audio : - J'ai l'impression de moins bien retenir l'histoire. - Dur dur d'être frappée à la lecture de passage que l'on voudrait citer. Je trouve que c'est moins marquant. Bref, je suis mitigée, mais j'ai quand même énormément apprécié l'histoire, les voix, les bruits de fond. Quant à l'histoire, c'est donc le petit Momo, petit garçon arabe, qui a été confié petit à Madame Rosa, femme juive, et terrifiée rien que d'entendre sa sonnette retentir, pensant que les hommes d'Hitler vont venir la chercher. Cette femme récupère les enfants des prostituées et explique à Momo que sa maman est morte, parce qu'elle se défendait dans la vie, avec son cul. Un livre émouvant et très drôle, car le petit Momo emploie les termes de Madame Rosa et qui ne sont pas spécialement bien perçus dans la bouche d'un petit garçon, ou encore, totalement inapproprié à la situation. Par exemple, lorsque Madame Rosa est malade, Momo demande au médecin de famille, s'il ne peut pas l'avorter (de la maladie). Au fil des années où Momo vivra avec Madame Rosa, il va développer un réel amour pour cette mère adoptive et est vraiment prêt à tout pour elle. J'ai beaucoup aimé cette lecture audio et vous la recommande

 Ajouter un avis sur le livre audio La Vie devant soi

* champs obligatoires

Anti spam : veuillez recopier le prénom du personnage cité ci-dessous (sans l'astérisque).