En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies nous permettant de vous proposer un service de meilleure qualité. Vous pouvez en apprendre plus en cliquant ici

AllerAccessibilité
Centre d'aide

Ça peut pas faire de mal (Tome 2)

La poésie : Baudelaire, Apollinaire, Éluard et Aragon lus et commentés par Guillaume Gallienne

5 étoiles sur 5 (1 avis)

De Guillaume GALLIENNE

Lu par Guillaume GALLIENNE

Édité par Gallimard Audio

Tout public

Version Recueil

Durée 1h56mn

Écoutez un extrait

Prix éditeur 11 € 99

Ajouter au panier
  • Téléchargement
  • Fichier MP3
  • Haute Qualité
  • Sans DRM

Voir les conditions d'achat

Partagez la fiche de ce livre audio Facebook Twitter E-mail

Présentation du livre audio

Cet enregistrement, issu de l'adaptation de l'émission de France Inter Ça peut pas faire de mal, est consacré à la poésie.

Retrouver la voix de Guillaume Gallienne lorsque s'ouvre L'Invitation au voyage de Charles Baudelaire, ou bien les Lettres à Lou de Guillaume Apollinaire, les merveilleux poèmes de Paul Éluard ou encore, telle une coda, le remarquable et troublant Épilogue de Louis Aragon, c'est voyager au côté d'un extraordinaire compagnon, c'est être transporté par sa voix-miroir aux reflets sensibles.

« Quatre poètes, ici conviés, escortés, revivifiés, sans qu'ils soient un instant statufiés, taillés dans le marbre ni livrés à on ne sait quel panthéon sonore. Quatre poètes magnifiquement servis par le talent de Guillaume Gallienne et la si bien nommée magie des ondes. » André Velter

En apprendre plus

Ça pourrait aussi vous plaire

Avis

Commentaire

Vous avez adoré ? Détesté ? Dites-nous tout !

Pour laisser un commentaire, connectez-vous à votre compte Book d'Oreille.

Je me connecte

Les avis des audiolecteurs 5 étoiles sur 5 (1 avis)

5 étoiles sur 5
Ayant lu et adoré le tome 1 (et "adoré" reste un bien faible mot pour exprimer ce que j'ai ressenti !), j'ai bien évidemment acheté à l'aveuglette le tome 2 de "Ça ne peut pas faire de mal", lu par le grand Guillaume Gallienne. J'ai été plutôt refroidie en découvrant qu'il s'agissait en fait de la poésie. J'aurais eu bien tord de ne pas passer à côté. Un vrai régal ! Peut-être même un grand tournant dans ma vie littéraire. Si tous les professeurs de français avaient le talent oratoire de Gallienne, la poésie ne serait pas aussi désuète qu'elle semble l'être aujourd'hui.