En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies nous permettant de vous proposer un service de meilleure qualité. Vous pouvez en apprendre plus en cliquant ici

AllerAccessibilité
Centre d'aide

Le Boche

0 étoile sur 5 (0 avis)

De Vincent GARAND

Lu par Véronique GAUTHIER

Édité par Garand

Tout public

Version Texte intégral

Durée 1h10mn

Voix seule

Écoutez un extrait

Prix éditeur 8 € 00

  • Téléchargement
  • Fichier MP3
  • Haute Qualité
  • Sans DRM
Ajouter au panier

Voir les conditions d'achat

Partagez la fiche de ce livre audio Facebook Twitter E-mail

Présentation du livre audio

En cinq textes qui ont pour thème commun celui de la guerre, Vincent Garand nous emporte dans son univers touchant et profond. Il nous offre un périple dont la seule destination est celle de l'espoir d'un monde pacifié.

On se laissera gagner par l'émotion du petit garçon qui voit son père humilié dans Le drapeau et on se demandera si le souvenir raconté dans la nouvelle éponyme Le boche est une fiction ou une histoire inspirée d'un fait réel.

Un destin oublié nous offre un récit poignant sur le pouvoir de l'art contre la guerre.

En hommage à l'écrivain Stefan Zweig, la Lettre à Stefan a été écrite au moment de la deuxième guerre d'Irak livrée par les États-Unis. Elle est suivie d'une autre correspondance, adressée à l'Amérique elle-même : Fière Amérique.

  1. Le boche
    Tiré d'une histoire vraie, ce texte raconte comment, au cours de la débacle allemande, des résistants de la vingt-cinquième heure tuèrent un malheureux soldat allemand aux abords de leur village.
  2. Le drapeau
    Il fait tout juste jour lorsqu'un marchand et son fils s'installent sur la place du marché. Ils n'ont pas vu que le drapeau de leur pays occupé flottait de nouveau sur la place. Bientôt, des soldats de l'armée d'occupation viennent "laver" l'affront.
  3. Fière Amérique
    Lettre écrite à l'Amérique elle-même au moment de son engagement dans la deuxième guerre d'Irak.
  4. Lettre à Stefan
    Publiée presque en même temps que la lettre à l'Amérique (cf. Fière Amérique), cette lettre est adressée à l'écrivain pacifiste Stefan Zweig pour lui dire que même cinquante ans plus tard, la folie des hommes est toujours là.
  5. Un destin oublié
    Antoine K. était l'un des plus grands acteurs de tous les temps. Il livre le secret de sa réussite au travers d'une lettre posthume envoyée à son meilleur ami.

En apprendre plus

Ça pourrait aussi vous plaire

Avis

Commentaire

Vous avez adoré ? Détesté ? Dites-nous tout !

Pour laisser un commentaire, connectez-vous à votre compte Book d'Oreille.

Je me connecte

Les avis des audiolecteurs 0 étoile sur 5 (0 avis)