En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies nous permettant de vous proposer un service de meilleure qualité. Vous pouvez en apprendre plus en cliquant ici

AllerAccessibilité
Centre d'aide

Face nord

0 étoile sur 5 (0 avis)

De Daniel GREVOZ

Lu par Bernard PACCOT

Édité par Éditions de l'Astronome

Tout public

Version Texte intégral

Durée 5h

Voix seule

Écoutez un extrait

Prix éditeur 12 € 00

  • Téléchargement
  • Fichier MP3
  • Haute Qualité
  • Sans DRM
Ajouter au panier

Voir les conditions d'achat

Partagez la fiche de ce livre audio Facebook Twitter E-mail

Présentation du livre audio

Cinquante ans que Mathilde se tait, recluse dans ses souvenirs, absente. Jadis, pourtant, ses rires joyeux ont dansé entre les parois qui dominent le refuge d'Argentière. Sur quel désespoir l'élan de sa jeunesse s'est-il brisé ? Sur quelle douleur se tient-elle refermée ?

Son destin s'est joué au pied de la face nord des Droites, sombre, violente, impérieuse. Immense ! Rétive à toute approche humaine. Défendue par la furie des éléments, les vents enragés, les torrents de neige dévalant les couloirs, le tambour fou des orages, et le gel et le froid… Et la peur.

Son destin s'est lié à la courte vie d'Alexandre, alpiniste funambule, mystérieusement oublié après avoir, l’été 1928, ouvert dans cette face nord une première impensable.

A Argentière, au cœur d’une gigantesque cathédrale de cimes, Mathilde la gardienne du refuge et Alexandre le porteur renaissent à l’absolu, à la beauté, à la pureté. Mathilde, qui a renoncé au couvent mais que tuerait la médiocrité ; Alexandre, soleil aux cheveux, harmonica aux lèvres, si enthousiaste, si confiant, blessé par une tragédie et l’injustice des hommes.

Ces deux-là n’ont que faire des mots, ils n’ont pas besoin de gestes, ils avancent dans la même lumière, emportés sur les ailes d’une extase fusionnelle et mystique, bien au-delà de la réalité.

La montagne, pourtant, aura le dernier mot. Elle engloutit leur avenir. Clémente peut-être, puisque leur épargnant l’usure des jours ordinaires, elle accorde l’éternité à la splendeur de leur été.

En apprendre plus

Ça pourrait aussi vous plaire

Avis

Commentaire

Vous avez adoré ? Détesté ? Dites-nous tout !

Pour laisser un commentaire, connectez-vous à votre compte Book d'Oreille.

Je me connecte

Les avis des audiolecteurs 0 étoile sur 5 (0 avis)