En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies nous permettant de vous proposer un service de meilleure qualité. Vous pouvez en apprendre plus en cliquant ici

AllerAccessibilité
Centre d'aide

Boule de suif

0 étoile sur 5 (0 avis)

De Guy DE MAUPASSANT

Lu par Nicolas LATCHOUMANIN

Édité par Voolume

Tout public

Version Texte intégral

Durée 1h21mn

Voix seule

Écoutez un extrait

Prix éditeur 7 € 00

  • Téléchargement
  • Fichier MP3
  • Haute Qualité
  • Sans DRM
Ajouter au panier

Voir les conditions d'achat

Partagez la fiche de ce livre audio Facebook Twitter E-mail

Présentation du livre audio

Boule de suif est une fille aux moeurs légères. Elle est aussi patriote. Elle va réussir à gagner l'estime de ses compagnons de voyage, mais leurs naturels finissent par l'emporter...

La femme, une de celles appelées galantes, était célèbre par son embonpoint précoce qui lui avait valu le surnom de Boule de suif. Petite, ronde de partout, grasse à lard, avec des doigts bouffis, étranglés aux phalanges, pareils à des chapelets de courtes saucisses, avec une peau luisante et tendue, une gorge énorme qui saillait sous sa robe, elle restait cependant appétissante et courue, tant sa fraîcheur faisait plaisir à voir. Sa figure était une pomme rouge, un bouton de pivoine prêt à fleurir ; et là-dedans s'ouvraient, en haut, deux yeux noirs magnifiques, ombragés de grands cils épais qui mettaient une ombre dedans ; en bas, une bouche charmante, étroite, humide pour le baiser, meublée de quenottes luisantes et microscopiques.


L'avis de Book d'Oreille

Une lecture agréable de ce grand classique grâce à la voix douce, posée et chantante du comédien qui en fait un réel plaisir sonore, empreint de musicalité. Son interprétation semble rendre toutes ses lettres de noblesse au réalisme de Maupassant. Sur fond de guerre, famine, froid hivernal et rage de vivre, la sensibilité se fraie un chemin. En témoigne la remarquable scène du désespoir de Boule de Suif : c'est le choix même des mots choisis pour décrire les larmes, et non le jeu théâtral des pleurs, qui laissent percevoir ce désespoir. Tout en gardant un rythme enlevé, le comédien garde un ton neutre et respecte le souci de Maupassant de décrire les personnages sans les juger.

En apprendre plus

Ça pourrait aussi vous plaire

Avis

Commentaire

Vous avez adoré ? Détesté ? Dites-nous tout !

Pour laisser un commentaire, connectez-vous à votre compte Book d'Oreille.

Je me connecte

Les avis des audiolecteurs 0 étoile sur 5 (0 avis)