En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies nous permettant de vous proposer un service de meilleure qualité. Vous pouvez en apprendre plus en cliquant ici

AllerAccessibilité
Centre d'aide

La Grande famine en Ukraine 1932-1933

0 étoile sur 5 (0 avis)

De Nicolas WERTH

Lu par Nicolas WERTH

Édité par De Vive Voix

Tout public

Version Texte intégral

Durée 1h14mn

Voix seule

Écoutez un extrait

Prix éditeur 9 € 90

  • Téléchargement
  • Fichier MP3
  • Haute Qualité
  • Sans DRM
Ajouter au panier

Voir les conditions d'achat

Partagez la fiche de ce livre audio Facebook Twitter E-mail

Présentation du livre audio

Le plus grand crime de masse du Stalinisme

La grande famine ukrainienne du début des années 1930 ­fit 6 millions de morts. C'est le plus grand crime de masse du stalinisme et un formidable enjeu de mémoire.

Une famine provoquée par la collectivisation des campagnes

En 1931-1933, six millions de paysans meurent de faim en URSS au cours de la dernière grande famine européenne. Une famine qui ne doit rien aux conditions météorologiques, mais est la conséquence directe de la collectivisation forcée des campagnes mise en œuvre, à partir de 1930, par Staline.

Une famine passée sous silence jusqu'à la chute de l'URSS

Le silence sur cette hécatombe (le chiffre de six millions de morts en rappelle un autre, de la même ampleur) allait durer jusqu'à la perestroika gorbatchévienne. Depuis la chute de l'URSS, l'ouverture des archives soviétiques a permis de faire la lumière sur cette tragédie.

Quelle est la responsabilité de Staline ?

Quelle a été la responsabilité directe de Staline et des dirigeants soviétiques dans cette famine occultée ? Comment l'imposition du système kolkhozien, à la suite de la collectivisation forcée des campagnes, a-t-elle débouché sur la famine ? En quoi celle-ci a-t-elle été différente des autres famines qu'a connue la Russie au cours des siècles ? Peut-on dire que Staline a voulu punir, par l¹arme de la faim, les paysans qui résistaient à la collectivisation, vécue par eux comme l'imposition d'un second servage ? A-t-il intentionnellement ciblé l'Ukraine, la région de l'URSS la plus touchée par la famine, pour briser ce qu'il appelait le « nationalisme ukrainien » - dernier obstacle sur la voie de la dictature stalinienne ? Aujourd'hui, l'Ukraine post-soviétique non seulement commémore la « grande famine ukrainienne », mais en fait un élément central de sa construction identitaire face au grand voisin russe. Pour les dirigeants ukrainiens au pouvoir aujourd'hui, le Holodomor (la grande famine) n'est rien de moins qu'un génocide perpétré par le régime stalinien contre toute la Nation ukrainienne. Qu'en pensent les historiens ? Cet enregistrement inédit est le premier document en français consacré au plus grand crime de masse du stalinisme.

En apprendre plus

Ça pourrait aussi vous plaire

Avis

Commentaire

Vous avez adoré ? Détesté ? Dites-nous tout !

Pour laisser un commentaire, connectez-vous à votre compte Book d'Oreille.

Je me connecte

Les avis des audiolecteurs 0 étoile sur 5 (0 avis)