En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies nous permettant de vous proposer un service de meilleure qualité. Vous pouvez en apprendre plus en cliquant ici

AllerAccessibilité
Centre d'aide

Jacques BONNAFFÉ (9 livres audio)

Jacques Bonnaffé s’est formé au conservatoire de Lille, après ses années lycéennes à Douai dans le Nord où il a pratiqué le théâtre amateur et d’intervention. A vingt ans il participe à son premier film avec Edouard Niermans, Anthracite.

Ses principaux rôles ont été avec Jean-Luc Godard pour Prénom Carmen, Jean-Charles Tachella dans Escalier C, Jacques Doillon dans La tentation d’Isabelle, Philippe Garel, René Féret pour Baptême puis Les frères Gravet, Jacques Fansten, Edwin Baily, Tonie Marshall pour Vénus Beauté, John Lvoff, Marcel Bluwal, Costa Natsis, Olivier Ducastel et Jacques Martineau dans Jeanne et le garçon formidable puis Crustacés & coquillages, Michel Deville, et Jacques Rivette dans Va savoir, présenté au festivals de Cannes 2001, Michel Deville pour Un fil à la patte, Dominik Moll, Yolande Moreau, Christophe Otzenberger, Emmanuel Bourdieu, Alain Corneau, Jean-Marc Moutout… autant de témoins d’un cinéma exigeant par l’écriture et la réalisation.

Il poursuit parallèlement une vraie carrière de théâtre avec de nombreux metteurs en scène, la plupart issus du théâtre public : Gildas Bourdet, Alain Françon, Christian Schiaretti, Didier Bezace, Jean-Pierre Vincent, Denis Podalydès, Christian Rist, Claude Stratz, Jean-François Peyret, Joël Jouanneau, Arnaud Meunier…

Il se consacre aussi à la poésie et aux lectures publiques d’Arthur Rimbaud, Jules Mousseron, poète mineur à Denain ou des auteurs contemporains tels que Jean-Pierre Verheggen ou Ludovic Janvier. En marge joyeuse de toutes ses activités, il interprète en patois picard et a mis en scène Cafougnette et l’défilé d’après les histoires du poète-mineur Jules Mousseron, montrant ainsi son attachement à sa région natale. Son équipe, la Compagnie faisan, a reçu un Molière en 2009 pour L’Oral et Hardi, par ailleurs nommé deux fois : Molière seul en scène 2008 et Molière du meilleur comédien 2009.