En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies nous permettant de vous proposer un service de meilleure qualité. Vous pouvez en apprendre plus en cliquant ici

AllerAccessibilité
Centre d'aide

Stéphane AUDOIN-ROUZEAU (1 livre audio)

Stéphane Audoin-Rouzeau, né en 1955, est un historien français. Il est directeur d’études à l'Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS) et président du Centre international de Recherche de l'Historial de la Grande Guerre basé à Péronne, dans la Somme.

Avec Jean-Jacques Becker, président d'honneur du Centre de Recherche de l'Historial, et Annette Becker, Stéphane Audoin-Rouzeau a fortement contribué à renouveler l'historiographie de la Première Guerre mondiale. Il a défini avec d'autres historiens français, allemands et anglais le concept de « consentement patriotique » pour expliquer le fait que les populations européennes et les troupes aient massivement soutenu le déclenchement du conflit et soutenu le terrible effort de guerre des différents États belligérants, sans qu'il n'y ait de mouvements de révolte ou de contestation, exceptées les vagues de mutineries de l'année 1917. Il est le frère de Frédérique Audoin-Rouzeau alias Fred Vargas, archéozoologue et romancière, ainsi que du peintre Joëlle Audoin-Rouzeau alias Jo Vargas. Il a inspiré le personnage de Lucien Devernois à sa sœur romancière dans Debout les morts : Lucien est comme lui un spécialiste de la Première Guerre mondiale, mèche noire en bataille, à l'inépuisable logorrhée. Son père Philippe Audoin est un écrivain surréaliste proche d'André Breton.

En 2010, Stéphane Audoin-Rouzeau est nommé chevalier de la légion d'honneur.

Wikipédia