En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies nous permettant de vous proposer un service de meilleure qualité. Vous pouvez en apprendre plus en cliquant ici

AllerAccessibilité
Centre d'aide

Tony ANATRELLA (1 livre audio)

Tony Anatrella un prêtre catholique romain et psychothérapeute français.

Tituaire d'un DEA de psychologie et diplômé de l'École des Hautes Études en Sciences sociales, Tony Anatrella est prêtre du Diocèse de Paris et enseignant au Collège des Bernardins. « Il est aussi "monseigneur" c'est-à-dire prélat de Sa Sainteté, à titre honorifique ». Sans être évêque, il bénéficie de l'usage du titre , qui est, comme le rappelle le bibliste Philippe Lefebvre "un titre honorifique lié à ses diverses fonctions au Vatican".

Il est membre du conseil scientifique de la Revue d'éthique et de théologie morale « Le Supplément ».

Il est également consulteur au Conseil pontifical pour la famille6, et chargé de mission sur les drogues et la toxicomanie auprès du Conseil pontifical pour la pastorale des services de la santé, à Rome. À ce titre, il s'est prononcé en faveur du recours au préservatif pour la prévention du SIDA.

Il est connu pour ses déclarations sur l'homosexualité, qu'il juge « comme [étant] un inachèvement et une immaturité foncière de la sexualité humaine (...) Elle pourrait même être perçue comme une réalité déstabilisante pour les personnes et pour la société ». Selon lui, « les prêtres gays ont tendance à détourner leur fonction «à des fins narcissiques », « ils sont dans la séduction » et « ont de sérieuses difficultés pour se situer institutionnellement dans la coopération avec les autres ». Ses positions, non reconnues en dehors de l'Église, sont aussi critiquées par d'autres ecclésiastiques.

Il se déclare aussi contre les gender studies, qu'il analyse « à partir des concepts de l’encyclique de Benoît XVI, Caritas in Veritate ».

En 2010, il a été nommé membre expert de la Commission d'enquête sur les phénomènes d'apparitions mariales présumées de Medjugorje.

source